La Charente dans la Nouvelle Aquitaine

Les grandes tendances 2015.

La balance commerciale de la Charente est excédentaire de 1,7 milliards d’euros.

En 2015, la Charente est le 2ème département exportateur de la région Nouvelle Aquitaine avec 2,8 milliards d’euros, elle représente plus de 10 % des exportations régionales, derrière la Gironde (6,8 milliards d’euros).

Le montant des exportations par habitant s’élève à 8051 € en 2015 (la moyenne régionale étant de 3798 €) et situant la Charente au 20ème rang national. Le niveau de la balance commerciale de la Charente est le plus favorable parmi les 12 départements de la région Nouvelle Aquitaine.

Les échanges de la Charente


La Charente représente plus de 10 % des exportations régionales (sur 12 départements).
Trois pays clients représentent 50 % des exportations charentaises : Etats-Unis, Singapour et Chine.

Les secteurs leaders de la Charente sont les boissons, qui représentent 70 % des exportations; l’industrie de matériel électrique qui fait 9,4 % des exportations charentaises ainsi que le bois et articles en bois qui représentent 3,9 % des exportations.

Pour la Nouvelle Aquitaine aussi, l’exportation de boissons prédomine, représentant 19 % des exportations régionales, les produits de la culture et de l’élevage arrivent en 2ème position, représentant 11 % des exportations ; les produits de la construction aéronautique et spatiale sont les 3ème produits les plus exportés et représentent 10 % des exportations régionales.

Les produits les plus importés en Charente sont le matériel électrique représentant 15,9 % des importations en 2015, les machines agricoles et forestières qui font 11 % des importations et la pâte à papier/papier et carton 9,9 %.

Pour la Nouvelle Aquitaine, les 3 produits les plus importés sont les produits pétroliers raffinés et coke qui représentent 13 % des importations, les produits chimique de base, produits azotés, matières plastiques et caoutchouc synthétique qui représentent 8 % ainsi que les produits de la construction automobile, qui représentent 7 % des importations de la Charente.